Solennité de Saint Jean de Dieu

Lettre Circulaire du Père Général

   

Pratiquez toujours la charité, car c’est la mère detoutes les vertus

À tous les Frèreset Collaborateurs, membres de la Famille hospitalière de Saint-Jean-de-Dieu

Je souhaite vous adresser mes meilleurs vœux à l’occasionde la fête de saint Jean de Dieu, notre Fondateur, en nous invitant tous àpréparer et à célébrer dans la joie la solennité de notre Patron le 8 mars.

Jean de Dieu fut surtout un saint, un homme de Dieu, avecune profonde spiritualité qu’il fit rayonner et dont il témoigna par sa vie,spécialement à partir de sa conversion, en se consacrant entièrement auxmalades et aux pauvres pour l’amour de Dieu. Ce que nous savons de lui, nous leconnaissons surtout grâce à son biographe, Francisco de Castro, et par les nombreuxtémoins qui l’ont connu, ont vu ce qu’il faisait et qui ont entendu parler delui. De plus, nous possédons cinq précieuses lettres, les seuls écrits que nousconservons de lui, qui manifestent et expriment sa pensée, sa spiritualitéévangélique hospitalière et sa vie passionnée pour Dieu et dédiée sans limitesaux personnes fragiles et les plus nécessiteuses.

Toutes ses lettres nous livrent un immense puits desagesse évangélique. À cette occasion, je voudrais vous recommander à tous delire et de méditer la troisième lettre à la Duchesse de Sesa, la dernière qu’ilécrivit, sûrement à l’approche de ses derniers jours. Dans le contextereligieux de son époque et avec le langage de son temps, saint Jean de Dieuécrit à la Duchesse, et pour nous tous, un véritable traité de spiritualité, devie chrétienne et, en définitive, de sainteté, qui se construit jour après jour.À la fin, avec beaucoup de clairvoyance, il dresse une synthèse parfaite :surtout, pratiquez toujours la charité,car c’est la mère de toutes les vertus.

Une synthèse dans le sillage de saint Paul lorsqu’ilparle de l’amour dans sa première Lettre aux Corinthiens : « Ce quidemeure aujourd’hui, c’est la foi, l’espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c’est lacharité ». (13, 13).  Dans la ligne aussi de saint Augustin, dont laRègle s’applique à notre Ordre, lorsqu’il dit : « Aime et fais ce que tu veux. Si tu te tais,tu te tairas avec amour ; si tu cries, tu crieras avec amour ; si tucorriges, tu corrigeras avec amour ; si tu pardonnes, tu pardonneras avecamour. Si l’amour est enraciné en toi, tu ne porteras d’autres fruits quel’amour ». (Homélie VII, paragraphe 8). Dans le sillage encore del’encyclique Deus caritas est de BenoîtXVI : « Foi, espérance et charité vont de pair... L’amour est la lumière – en réalité l’unique – qui éclaire sanscesse à nouveau un monde dans l’obscurité et qui nous donne le courage de vivreet d’agir. L’amour est possible, et nous sommes en mesure de le mettre enpratique parce que nous sommes créés à l’image de Dieu ». (39)

Saint Jean de Dieu l’avait déjà exprimé auparavant, end’autres termes, dans sa lettre à Luis Bautista, avec cette phrase que nousconnaissons bien : « Pratiqueztoujours la charité, car là où il n’y a pas de charité Dieu n’est pas là, mêmesi Dieu est partout » (15). C’est à partir de son expérience qu’il a connuet vécu Dieu comme amour, en étant une icône géniale du bon Samaritain et entémoignant par sa vie des entrailles de la miséricorde de Dieu envers leshommes, spécialement envers les pauvres et les malades.

La source inépuisable de la charité et de l’amour de Dieuest celle à laquelle saint Jean de Dieu nous invite à boire chaque jour pourvivre notre vocation hospitalière, les Frères et tous ceux qui forment laFamille hospitalière. Faisons-le à partir de la charité, en cherchant le biende tous, en ayant un cœur sensible aux besoins des autres, en pratiquantl’hospitalité envers les plus nécessiteux.

Renouvelons chaque jour l’amour que Dieu nous donne, pourl’offrir aux autres, dans toutes les situations que nous rencontrons. L’Ordre comptede nombreuses Œuvres apostoliques dans le monde entier. Mais plus que lenombre, l’important c’est que toutes veillent à ce que notre missions’accomplisse avec charité, avec amour et avec hospitalité. C’est pourquoi nousdevons tous suivre l’inspiration de notre Fondateur, en prenant soin d’agirtoujours avec charité, parce que là où il n’y a pas de charité, Dieu n’est paslà.

C’est le fondement de notre vocation, de notre mission etde notre projet d’hospitalité, auquel nous sommes tous appelés. Faisons-levivre chaque jour et le futur de l’hospitalité demeurera toujours vivant, carle monde et l’Église ne peuvent subsister sans cela, sans la charitésamaritaine que saint Jean de Dieu vécut et que nous avons tous reçue enhéritage.

Comme toujours à cette date, je désire informer toutenotre Famille hospitalière de Saint-Jean-de-Dieu du résultat  de la campagne  de l’année 2019  pour aider  les Maisons du Venezuela  et  leurprojet de « Nourriture solidairepartagée » qui consiste à donner à manger à de nombreuses personnesqui sont dans le besoin à Caracas et à Maracaibo. Cette campagne avait débutépar une contribution des Provinces lors du dernier Chapitre Général et nousl’avons étendue à toute l’année 2019. Le total recueilli a été de 307 423, 34 euros,fruit de la générosité et de la solidarité de tous, pour lequel, une foisencore, je vous transmets mes remerciements les plus sincères. Nous donneronsbientôt de plus larges informations sur le déroulement de cette campagne.

Je vous communique également que la campagne de laprésente année 2020 portera sur un projet de la Maison de Velloor (Inde)intitulé : « Construction d’une structure pour un programme de détection précoceet d’intervention rapide chez des enfants diversement habiles ». Nous vous enverrons prochainement lesinformations nécessaires à ce sujet. De nouveau, je vous remercie de votregénérosité et je vous demande de soutenir cette cause, afin de continuer àrenforcer notre service aux personnes diversement habiles, en particulier auxplus petits. 

Que l’invitation de saint Jean de Dieu à pratiquer toujours la charité nousstimule à grandir dans le service des plus faibles et des plus vulnérables denotre société, en rendant toujours présent dans notre monde l’amour de Dieuselon le style de saint Jean de Dieu.

Unis dans le Seigneur et en saint Jean de Dieu, recevez monétreinte fraternelle

 

Frère Jesús Etayo

Supérieur Général

 

 

Copyright © 2021 Fatebenefratelli